Cabordes et cabanes de pierre sèche à Besançon

À Besançon, jusqu’à la fin du XIXe siècle, les coteaux des collines exposés au sud étaient consacrés à la culture de la vigne. Il ne reste, en témoignage de cette activité passée, qu’une dizaine de cabanes vigneronnes.

équegney_01Caborde aux Équegney, sur la colline de Planoise

équegney_02Abri aux Équegney

graviers blancs_01Caborde des Graviers Blancs


Voir aussi :
Étrange construction de pierre sèche
Cabanes de berger du Premier Plateau jurassien
Le site carrier de Baume les Dames

4 réflexions sur “Cabordes et cabanes de pierre sèche à Besançon

  1. Pingback: Cabanes de bergers du Premier Plateau jurassien | Les escarpades d'Eustache

  2. Pingback: Étrange construction de pierre sèche | Les escarpades d'Eustache

  3. Bonjour !
    Je suis inscrite sur le site des cistes et en cherchant des informations j’ai découvert votre blog. Je suis allée l’autre jour chercher la ciste qui se trouve au coeur des cabordes, peut-être est-ce vous qui l’avez déposée ? (j’avoue que je ne sais plus…). Amicalement
    Arcadia

Laisser un message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s