Les carrières marbrières du Haut-Jura (3) : PRATZ

Le calcaire marbrier de Pratz aurait été exploité de longue date, mais c’est seulement au milieu du XIXe siècle que nous en avons témoignage.

Plusieurs Carrières sont ouvertes mais la plus importante est celle de Champied, exploitée de la fin du XIXe siècle à la fin des années 1930. Elle se développe sur 200 mètres de long et 40 à 50 m de large.
La Carrière à ciel ouvert est exploitée en fosse. Il faut tout d’abord éliminer la roche de couverture, non marbrière, avant de commencer l’exploitation proprement dite.

Carriere-PratzCliché emprunté au site de Robert le Pennec, Jura-Patrimoine

Cliché : G.Gavignet

La Carrière est abandonnée lorsque l’évacuation de ces « morts-terrains », conjuguée à celle des déblais d’extraction du marbre proprement dit devient trop importante et onéreuse. L’exploitation en fosse limite aussi la surface de l’aire de stockage.

cliché : G.Gavignet

cliché : G.Gavignet

Le front de taille présente deux profils d’extraction : dans la partie supérieure (exploitation la plus ancienne), on distingue nettement les traces des pics et des broches, ainsi que les emboîtures ménagées pour les pinces à talon, qui permettaient d’écarter le bloc de la paroi.

Dans la partie basse, plus récemment exploitée, c’est le fil hélicoïdal qui a pris le relais.

cliché : G.GavignetTrace de passage du fil hélicoïdal

cliché : G.GavignetAu bout de la fosse

cliché : G.GavignetEscalier taillé (au bout de la fosse)

cliché : G.GavignetPuits de passage pour le fil.

cliché : G.GavignetSurface polie récemment.

La pierre marbrière de Pratz est appelée « jaune fleuri », ou « jaune Lamartine » (riche propriétaire local, père d’Alphonse)

P11-jaune fleuriJaune veiné de rouge ou violet

P12-fil et recristalisationTraces de sciage et recristallisation des fissures.

Très beau site carrier, qu’il faut néanmoins explorer prudemment…


Voir aussi :
Un peu de géologie
La carrière de Chassal

2 réflexions sur “Les carrières marbrières du Haut-Jura (3) : PRATZ

  1. Pingback: Les carrières marbrières du Haut-Jura (2) : CHASSAL | Les escarpades d'Eustache

  2. Pingback: Les carrières marbrières du Haut-Jura (1) un peu de géologie… | Les escarpades d'Eustache

Laisser un message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s